Relever les défis

Le réseau de l’INSPA veut relever ces défis avant que se produise le changement démographique attendu. Il le fait de diverses façons. Premièrement, il travaille à établir des liens entre les chercheurs universitaires et les professionnels de la médecine, des soins infirmiers et du travail social, de manière à créer et améliorer des pratiques relatives au soin des Canadiens âgés. Le réseau contribue aussi à l’élaboration et à l’amélioration des initiatives éducatives, à l’intégration de notions de base en gériatrie dans les cours obligatoires de médecine, de sciences infirmières et de travail social, et à l’offre de programmes de formation spécifiques dans des domaines propres à la gériatrie. Le réseau conçoit aussi des programmes de formation pour les praticiens qui travaillent déjà dans le domaine, afin de les aider à étendre et à raffiner leurs compétences en matière de soins aux aînés. Ces initiatives mettent l’accent sur les démarches de soin axées sur l’équipe interdisciplinaire. Enfin, le réseau souhaite aussi particulièrement influencer les décideurs qui élaborent les lignes de conduite visant les soins aux aînés du Canada.

Le réseau est composé des éléments suivants :

  • les facultés de médecine, de sciences infirmières et de travail social engagées dans la recherche sur les soins des aînés de partout au Canada;
  • les organismes et établissements communautaires d’enseignement liés à ces universités;
  • les étudiants des trois facultés qui font des stages dans les organismes communautaires liés;
  • les praticiens et les professionnels du perfectionnement du personnel de ces organismes;
  • les associations professionnelles et gérontologiques dans les domaines de la médecine, des sciences infirmières et du travail social (par exemple, la Canadian Gerontological Nurses Association, la Société canadienne de gériatrie, l’Association canadienne des travailleuses et travailleurs sociaux, l’Association canadienne de gérontologie);
  • les associations nationales et provinciales qui se consacrent au soin des aînés (par exemple, l’association albertaine, Retraités canadiens en action);
  • les décideurs gouvernementaux qui se préoccupent des soins aux aînés (par exemple, Santé Canada, Division du vieillissement et des aînés, l’ASPC, RHDSC; DSC);
  • les aînés du Canada;
  • les programmes de médecine, de sciences infirmières et de travail social de la John A. Hartford Foundation;
  • les représentants du secteur des soins aux aînés à but lucratif.